Millas 24h Actus
  Les Blogs de Millas
  Mairie Infos
  Accueil - Contacts
  Historique
  Edito
  Elus de Millas
  Décisions municipales
  Services de la Mairie
  Enfance et Jeunesse
  Syndicat d'initiative
  Avis d'appels d'offres
  Charte intercommunale
  Zones d'activités
  Régie des eaux
  Lettre ouverte aux élus
  Magazine de la ville
  Associations
  Plan de la ville


Index / Edito   
Edito
Imprimer la page en cours    Retour à la page précédente    Retour à la Home-Page

 

 

Des bulletins blancs se trouvaient sur les tables à l'entrée de la salle de scrutin, à côté des bulletins de vote des deux candidats à la Présidentielle.

 

En tant que 1er Magistrate de la Ville de Millas, je reconnais qu'ils n'auraient pas dû s'y trouver car non prévus par le Code Electoral, bien qu'ils soient comptabilisés (194 blancs à Millas, soit 8.5 %, comme au niveau national).

 

J'en endosse donc l'entière responsabilité.

 

Cependant, j'aimerais attirer l'attention sur deux points :

 

  • au premier tour, ces bulletins blancs étaient déjà là et personne n'a fait de remarque ni les membres des quatres bureaux de vote, ni les délégués des candidats, ni le délégué local au Conseil Constitutionnel,

 

  • au deuxième tour, une observation a été formulée par le délégué du Front National et a été transmise au Conseil Constitutionnel.

 

Ce dernier a rendu sa réponse mercredi 10 Mai en fin de journée : annulation de l'ensemble des suffrages émis par les communes ayant présenté des bulletins blancs.

 

En 16 ans de mandat de Maire, c'est la première fois qu'un incident de cet ordre se produit et j'en suis navrée.

 

L'ensemble du Conseil Municipal se joint à moi pour présenter aux Millassois nos sincières excuses.

 

Damienne BEFFARA

Maire de Millas